Impression

Présentation de Saison # 2

PRÉSENTATION DE SAISON #2 + VERNISSAGE
DIMANCHE 27 JANVIER - 16h00

[PRÉSENTATION DE LA PROGRAMMATION #2 - VERNISSAGE EXPOSITION]
Entrée libre

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Nos deux théâtres de la Ruelle présentent la deuxième partie de leurs programmations respectives, de février à juin.
La première partie de cet après-midi aura lieu au Théâtre Le Verso, puis nous irons au Chok Théâtre pour le vernissage de l'exposition de Louis Molle.
Au programme, curiosité,bonne humeur, partage et... grignotage !
Voyons nous !
Nous vous attendons nombreux-ses.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

16h00 au Théâtre Le Verso // Présentation de Saison #2

Nous pourrions choisir de présenter à chaque lancement de saison, dès septembre, voire dès juin, toute la programmation de la saison à venir.
Nous pourrions proposer à notre public des abonnements pour le fidéliser (et par-là même pour nous rassurer...).
Mais fort heureusement nous avons encore le choix.
Nous choisissons donc de prendre le temps.
Prendre le temps de recevoir des compagnies de notre territoire, ou pas. Prendre le temps de parler de leur projet, de les accompagner et surtout leur permettre de montrer leur travail dans la suite de son élaboration.

Alain Besset et Gilles Granouillet vous présenteront les spectacles proposés de février à juin.
Certaines compagnies accueillies sur cette période seront là, et vous donneront envie de venir découvrir leur travail.

17H30 au Chok Théâtre // Vernissage Warff ! de Louis Molle

Dans la préhension de l'objet regardé quelle est la part de l'œil, organe photographique détecteur initial de l'image ?
Du cerveau au 
regard s'insinue la subjectivité qui transforme à notre insu l'image innée en imaginaire. J'invente, récupère, transforme, je modèle, je déchire et je couds, je casse et je colle, je découpe, superpose, je soude, perce, visse, sans jamais torturer ces objets de rien, ces résidus de tout que je m'approprie et grime de parures colorées pour d'autres fêtes chez ceux mêmes qui les ont délaissés. Des créatures hybrides, endormies, attendent que se pose un regard avant que l'on ne les façonne, les chérisse, les flatte. Il se pourrait même que l'on confie l'indicible à cette tribu pacifique, méfiez-vous des récits qu'elles colportent, ce ne sont pas que des rêves.                                                Louis Molle