RAN

EXPO RAN 7

EXPOSITION RAN 7  // THOMAS COLLET

 

VERNISSAGE VENDREDI 22 MARS – 19h00
Installation visible du vendredi 22 mars au lundi 1er avril
Du lundi au vendredi de 13h00 à 19h00
Samedi & dimanche de 10h00 à 18h00
DÉ-VERNISSAGE LUNDI 1er AVRIL – 19h00

 

SORTIE DE RÉSIDENCE le 1er avril à 19h00

J’utiliserai le temps d’exposition comme celui d’une résidence où j’observerai et testerai les rapports entre l’oeuvre et le spectateur ; leurs interactions. 
Le Verso n’est-il pas aussi un lieu tout désigné pour penser la "théâtralité" d’une pièce plastique ; si tant est qu’elle en ait ?!  
Présentation de sortie de résidence le 1er avril à 19h00...

ENTRÉE LIBRE

Cette pièce est issue d’une douzaine d’années de recherches autour du monotype et de la gravure. Polymorphe par nature, elle est composée de centaines de monotypes, agencés de manière non pérenne (en fonction du lieu) autour d’une cohérence de bleu. Au théâtre Le Verso, ils devraient se jouer de la mobilité et de la suspension. Théâtralité, lumières et interactions.

ORIGINES

Cette pièce est issue d’une douzaine d’années de recherches autour du monotype et de la gravure. Commencée en 2005 avec les Borgnes Rois et quelques monotypes sous l’égide de Shichio Minato, l’évolution a trouvé une forme et une structure.

Des personnages médiévaux-contemporains criards aux plaques d’armures et petits bouts de chairs, chaque monotype est devenu un individu et tous ces individus forment, naturellement, un peuple. Unicité apparente d’une masse de particularités. Cette forme n’est pourtant ni figée ni solide et renaîtra différemment dans les lieux qui l’accueilleront.

ÉVOLUTION(S)

La pièce est composée de milliers de petits monotypes posés sur des clous. Elle est polymorphe par nature. Dans un espace tel que le Verso une installation jouant sur différents éclairages et le rapport gradin / scène est pressenti.
Au contraire de ce qui a été fait aux ateliers Morse où l’espace a été utilisé dans sa grandeur, au Verso la proximité, le nez « collé » sera le moteur du rapport avec le spectateur. Vues d’en bas, du plateau et d’en haut des gradins. La création lumière sera importante. Un travail avec un compositeur et du mapping est aussi envisagé.