Edito

 

visuel ruelle 18-19

 

 

Et si nous n’étions plus tout à fait des théâtres?

Danse, chanson(s), performances, expositions, rencontres avec des romanciers ou des essayistes, petit à petit et particulièrement cette année, nos propositions se diversifient. Au point de mettre le théâtre de côté? Bien évidemment non!

Le théâtre reste primordial, mais tout de même, voir plus large, croiser des publics différents et envisager la Ruelle comme un centre d’art n’est pas pour nous déplaire...

Gilles Granouillet